16/03/2009

Nature morte en peinture : bouteilles, verres, bols, etc

.
Sujet à la fois de mépris et de fascination, la nature morte tient la dernière place dans la hiérarchie des genres... et c'est pire si elle ne contient que des objets ! Pourtant, ceux-ci témoignent du rapport de l’homme à la matière, de ses croyances et de sa vie quotidienne.

La nature morte antique privilégie les produits la terre, de la chasse et de la pêche plutôt que les ustensiles de cuisine.
Et même jusqu’aux 15e-16e siècles, la peinture européenne n’a pas considéré que les objets étaient dignes d’être représentés pour eux-mêmes. Quand ils apparaissent dans la peinture du moyen-âge, ils sont porteurs d’un sens symbolique (religieux, moral), compréhensibles par tous à l’époque.

Bouteilles, verres, bols, pichets, vaisselle et autres objets utilitaires seront les vedettes de cette série de tableaux, classée chronologiquement du 16e au 20e siècle.

Cliquez sur les images pour les agrandir

16e - 17e siècle
La peinture des choses immobiles atteint sa complète maturité artistique au 17e siècle, avec encore souvent une approche allégorique (comme dans les "vanités").
Dans les pays du Nord, les natures mortes baroques ont une opulence qui affirme la prospérité d’un pays ou d'un commanditaire. Ce sera aussi l'occasion pour ces "nordistes" de montrer à nouveau, leur intérêt pour les scènes d'intérieur et leur virtuosité technique pour reproduire les différents effets de matières.
Mais là aussi, il est plus facile de trouver des bouquets, des fruits ou des animaux morts, que des objets utilitaires.


Georg FLEGEL - Nature morte (1583-1638)
Huile sur bois (27x34 cm) - The Metropolitan Museum of Art (NewYork)



Johannes TORRENTIUS - Nature morte emblématique (1614)
Huile sur panneau - 52x50,5 cm - Rijksmuseum (Amsterdam)

18e siècle
Au 18e siècle, c'est encore les compositions de fleurs et fruits qui sont les plus nombreuses, pour leur intérêt décoratif. Chardin occupe une place singulière avec une manière de composer et de peindre les objets les plus humbles de manière très caractéristique, recherchant avant tout à produire un effet pictural plutôt qu’à imiter la réalité.

....
Jean-Baptiste Siméon CHARDIN - Un maigre repas avec des ustensiles de cuisine (1731)
Huile sur toile - 33x41 cm - Musée du Louvre (Paris)

.....
Jean-Baptiste Siméon CHARDIN - Verre d'eau et pichet (v.1760)
Huile sur toile (32,5x41 cm) - Museum of Art - Carnegie Institute (Pittsburgh
)
Jean-Baptiste Siméon CHARDIN - Ustensiles de cuisine, chaudron, poêlon et oeufs
17x21 cm - Musée du Louvre (Paris)

Début 19e siècle
Au début du 19e siècle, le thème est rare... sûrement pas assez "noble", aussi bien pour les "romantiques" que pour les "néo-classiques".


Ecole française (18e, 19e siècle) - Le service a the
Huile sur bois - 27x34 cm - Musée du Louvre (Paris)


William Henry HUNT (1790-1864) - Nature morte avec cruche en faïence, cafetière et panier

Fin 19e siècle - début 20e siècle
Dès la fin du 19e siècle, la nature morte se prête particulièrement bien aux recherches picturales des artistes impressionnistes, expressionnistes, naïfs... Et enfin, la vaisselle est considérée avec autant de respect que les fleurs ou les fruits.


Albert ANKER - Nature morte, café (1877)


Paul CEZANNE - Nature morte (1879)
Huile sur toile (28x34 cm) - New York



Vincent van GOGH - Nature morte avec récipient ("enware") en terre et bouteilles (1883-1885)


Paula Modersohn-Becker (1876-1907)- Nature morte avec une lampe blanche


Edouard VUILLARD - Le verre de Madère (20e siècle)
Huile sur toile et pastel - 18x28 cm - Musée Bonnet (Bayonne)



Giovanni GIACOMETTI (1868-1933) - Vases


Henri ROUSSEAU - Nature morte avec machine à café

20e siècle
Au 20e siècle, L’espace perspectif issu de la Renaissance est bouleversé. Les cubistes recréent le volume des objets en multipliant les angles de vue dans une seule image.


Juan GRIS - Le livre (1911)
55x46 cm - Musee national d art moderne (Paris)



Pablo PICASSO - La casserole émaillée (1945)
82x106,5 cm - Musée national d art moderne (Paris)

Source : la nature morte du XVIe siècle au XXe siècle